Commentaires récents

    Nouvelles de l’agrobusiness

    A suivre les articles et interventions radios de la journaliste Ines Léraud, qui travaille en ce moment sur les intoxications choniques dues à l’agrobusiness dans le monde breton ; intervient sur différentes chaines de radio, et entre autres dans l’émission les Pieds sur Terre de France Culture. Prépare un livre sur le sujet de ces intoxications par agents chimiques à faible dose sur le long terme dans le monde agricole. Il est fait mention du cabinet d’avocats TTLA spécialisé sur les questions d’environnement. In le Monde du 24 et 25 juillet 2016.

    Chanzy s’organise

    Notre nouveau jardin prend forme ; nous avons une cabane à outil et des composteurs ; une première trame de buttes circulaires.

    Ont été plantés ou semés : pommes de terre, fèves, pois, betteraves, courgettes et potimarrons.

    Quelques pieds de fraisiers et aromatiques, ainsi que des bettes ou poirées.

    Un jour privilégié d’ouverture : le mercredi de 18 à 20 heures et un jour de week end, en fonction des disponibilités des uns et des autres.

    Contact au 06 79 17 96 70

    A bientôt.

    Conférences sur Jardins et changement climatique

    L’association Graine de Jardins avait organisé début 2016 une journée de conférence débat sur le thème du changement climatique

    Les videos de cette conférence Les Jardins au Secours du Climat! sont maintenant accessibles sur le portail de l’association, sur la page d’accueil : http://jardinons-ensemble.org/

    Les liens renvoient vers You Tube où les 4 conférences ont été mises en ligne ainsi qu’une partie des débats qui ont suivi chacune des présentations.

    Cestsibio démarre le nouveau jardin square Chanzy

    L’association a passé convention avec la ville de Nanterre pour la mise en route d’un jardin partagé dans le square Chanzy, à proximité du grand marché de Nanterre.

    L’espace était resté fermé quelques années pour éviter des dégradations ; la ville a réaménagé les murs d’enceinte et démonté les espaces de jeux ; deux espaces sont prévus, l’un pour les scolaires de l’école voisine Abdelmalek Sayad, l’autre d’une centaine de m2 dévolu à CestSiBio.

    Une équipe d’une demi douzaine de nouveaux adhérents a effectué les premiers travaux ce début du mois de mai 2016.

    Longue vie à ce nouvel espace partagé qui ouvrira un ou deux soirs en semaine et le week end.

    Renseignements auprès de l’association ; voir rubrique organisation et contacts.

    La legumerie à Lyon

    Un site à visiter : http://lalegumerie.over-blog.com/

    On embellit le jardin

    On embellit  le jardin ; des plantes et des légumes vont pouvoir grimper…

    2016 jardin pergola

    Agro éocologie au monastère de Solan

     Parmi les amis de Solan, on trouve  Pierre Rabhi…

    Je suis à l’origine de l’option écologique du Monastère. J’ai proposé aux Sœurs de valoriser leurs terres dans un respect de l’environnement, de faire de Solan une sorte d’écosite expérimental d’intérêt général. L’impact est désormais visible : des monastères orthodoxes roumains m’ont dernièrement demandé conseils pour suivre la même démarche. Solan va devenir un exemple d’agro-écologie.
    Je ne suis d’aucune religion, mais il faut reconnaître que c’est dans le monde orthodoxe que l’engagement écologique est le plus affirmé. Le respect de la création, comme devoir de l’Homme envers Dieu, est proclamé par le patriarche lui-même.
    L’écologie ne peut pas être un paramètre parmi d’autres. C’est le fondement même de la vie et la vie transcende tout. Si la biosphère est détruite, quelle vie pourrait-on encore y entretenir ? C’est pourquoi il existe une urgence écologique. »

    Un projet d’agro écologie sur la région de Nantes

    Reprise d’un communiqué de Terre et Humanisme

    Un partenariat tripartite permettra de faire rayonner l’agroécologie à plus grande échelle dans une région agricole stratégique pour notre pays.

    A mi-chemin entre Rennes et Nantes, un écrin de verdure abrite une “pépite agroécologique” rare et précieuse qui vaut bien le détour. C’est ici, sur les 14 ha de terres du magnifique domaine de la communauté des sœurs de Saint Gildas des Bois que se déploient les énergies. Avec un terrain de 4 hectares en maraîchage agrobiologique, notre partenaire, l’association Accès Réagis relève le défi de la production en agroécologie par l’insertion professionnelle.

    En 2016, la formation et l’encadrement de 10 salariés polyvalents éloignés durablement de l’emploi (et parfois de la société) visent à produire des légumes de qualité en quantité suffisante pour satisfaire les besoins de la restauration collective locale. Il s’agit de couvrir la restauration des communautés des sœurs de St Gildas et des résidents de l’EHPAD Michelle Guillaume (soit environ 200 personnes), l’approvisionnement de 2 restaurants et la composition des paniers hebdomadaires distribués au réseau des adhérents de l’association Paniékitable (90 paniers/semaine). Au delà, ce projet de formation et d’insertion professionnelles a pour ambition de devenir un centre de ressources de l’agroécologie dans le Grand-Ouest.

    Dans une démarche territoriale, les axes de développement de ce projet visent à :

    • Améliorer la production de fruits et légumes en quantité et en qualité par le transfert des techniques agroécologiques ;
    • Répondre en partie aux besoins d’approvisionnement d’une légumerie du territoire qui fournira, dès cette année, les cantines scolaires des environs ;
    • A plus long terme : transférer l’agroécologie des jardins potagers vers des fermes de plusieurs hectares

    Terre Humanisme s’internationalise

    L’AG de Terre et Humanisme s’est  tenue ce week end à Villeneuvette près de Montpellier. Plus de 500 participants. Un budget de 1 240 000 euros dont 1/3 va à l’international, une moitié aux actions de sensibilisation et de formation en France, le reste au fonctionnement et à la communication.

    L’international, c’est l’Afrique, Algérie, Maroc, Burkina Faso, Mali, Togo, Sénégal, mais aussi Egypte et Palestine.

    Un partenariat fort avec l’association BEDE Biodiversité Echanges et Diffusion d’Expérience dont l’animateur entre au CA de T&H ; cette association travaille beaucoup en Afrique, avec en particulier l’objectif de sauvegarder les semences paysannes.

    Un projet de développement important sur la région avec l’appui de Montpellier Métropole ; développement important aussi dans la Drôme avec la ferme des Buis, et sur la Bretagne Sud.

    Un autre projet remarquable en Bretagne Sud d’appuyant sur un partenariat entre le nouveau centre T&H de l’Oasis de Pen An Hoat et  l’association Accès Réagis, qui relève le défi de la production en agroécologie par l’insertion professionnelle sur un espace de 14 hectares.

    Bref, une réunion qui fait chaud au coeur quand on voit ce que peut faire un groupe motivé, avec des projets forts et d’une utilité sociale et environnementale évidente, contrastant avec l’absence totale de vision à long terme de notre classe politique.

     

    demandez le programme du mois d’AVRIL

    Un après midi porte ouverte et atelier de semis est organisée le samedi 9 avril à partir de 15 heures au jardin du Mont Valérien rue des Ermites.

    Nous aurons peut être des participations de la Maison pour Tous sise avenue Paul Vaillant Couturier et de la résidence COALLIA de la rue de Buzenval qui souhaitent créer ou reprendre une activité de jardinage collectif.

    Nous aurons par ailleurs une réunion des participants souhaitant s’investir dans le jardin Chanzy le mercredi à 18h30 sur place. La convention avec la Ville de Nanterre est signée  et nous espérons avoir les clés officiellement au cours de ce mois d’avril.

    Nous sommes quelques uns à donner un coup de main à l’association les Espaces Ouverts, qui s’occupe de personnes en situation de handicap, et jardine le jeudi après midi au Chemin de l’Ile.

    Nous participons au CA de l’association Graine de Jardins Paris 19ème et de la Régie de Quartier avenue Picasso qui a conclu un partenariat avec Botanic.

    Avril : semis en pleine terre petit pois, haricots, pommes de terre ; semis sous serre tomates, courgettes…Attention aux limaces qui adorent les jeunes plants. Malheureusement pas de remède miracle sauf à passer la nuit pour surprendre les bestioles en plein activité.