Commentaires récents

    SEMAINE MONDIALE DES ALTERNATIVES AUX PESTICIDES

     

    Du 20 au 30 mars 2016 une semaine d’action qui vient souligner l’échec flagrant du plan Ecophyto avancé par le gouvernement et dont l’ambition était de réduire « si possible » de 50% l’usage des pesticides d’ici à 2018. Solution de facilité, la réalisation de cet objectif est reportée à 2025 sans qu’on s’interroge trop sur la progression continue d’utilisation des pesticides dans l’agriculture française.

    Par ailleurs la bataille sur la toxicité et l’interdiction du glyphosate se poursuit à Bruxelles ; les études sur lesquelles s’appuie la commission européenne pour refuser son interdiction et contester les risques cancérigènes induits  par ce produit, sont de toute évidence fortement biaisées puisque la plupart proviennent de données fournies par les fabricants eux mêmes.

    A noter la décision du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale de la Santé, de classer cancérigène « probable » cet herbicide.

    Sur l’aspect plus spécifiquement économique, Le Monde du 22 mars publie fort à propos une étude de l’INRA mettant en évidence les coûts cachés exorbitants des pesticides. Publication dans la dernière édition de Sustainable Agriculture Review. L’étude recense en particulier les coûts environnementaux et sanitaires à prendre en considération pour évaluer le « bénéfice économique » d’une agriculture fondée sur la chimie.

    Leave a Reply

    You can use these HTML tags

    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>